Skip to content

Elle sensibilise les Guyanais à la pauvreté

© DR
Malou Bonnet est déléguée du SEL pour le département de la Guyane depuis sept ans. Un engagement qui s’inscrit dans son histoire personnelle. Portrait.
Daniel Hillion

Quand on lui demande pourquoi elle s’est engagée face à la pauvreté, Malou Bonnet évoque plusieurs souvenirs. «En Guyane, les gens ne meurent pas de faim», souligne-t-elle: «On a toujours de quoi manger, même si on ne veut pas toujours manger ce qu’on a dans notre frigo.»
Au lycée privé qu’elle fréquente, elle découvre la figure de Mère Teresa qui s’est sacrifiée sans rien attendre en retour. Elle en est marquée et se sent révoltée par la misère. Mais elle ajoute: «Quand on grandit, qu’on prend de l’âge, qu’on entre dans la vie en couple, on a tendance à oublier.»

Thèmes liés:

Pour poursuivre la lecture, choisissez une des options suivantes:

Créer un compte gratuitement

Et profitez de 14 jours de consultation gratuite de nos contenus

Paroles de sagesse

Quand on lui demande pourquoi elle s’est engagée face à la pauvreté, Malou Bonnet évoque plusieurs souvenirs. «En Guyane, les gens ne meurent pas de faim», souligne-t-elle: «On a toujours de quoi manger, même si…

Publicité