Skip to content

La demande de la FEV enfin officialisée

© DR
Seize ans après sa constitution, la FEV a déposé sa demande de reconnaissance auprès de l’Etat de Vaud. Photo: Debout de gauche à droite: Jean-Luc Chollet (député), Christian Monod (dissimulé), Stéphane Baehler, Danielle Curchot, David Rossé, Jean Vaney, Eric Golaz (délégué aux affaires religieuses). Assis: Olivier Cretegny et Béatrice Métraux.
Sandrine Roulet

Mission accomplie! En déposant sa demande de reconnaissance d’intérêt public auprès de l’Etat le 9 avril, la Fédération évangélique vaudoise (FEV) a rempli la mission pour laquelle elle s’était constituée en 2003. Devant un petit comité réuni au château cantonal, Olivier Cretegny a remis à la conseillère d’Etat Béatrice Métraux la déclaration liminaire signée par quarante-deux Eglises membres de cinq fédérations évangéliques.
Six Eglises de la FREE et cinq autres rattachées à l’Association vaudoise d’Eglises évangéliques se sont abstenues de signer. «La déposition du 9 avril est une étape de plus après la remise du dossier en mai 2017. Je me sens déchargé et confiant de remettre la suite à un comité plus jeune et dynamique», partage Olivier Cretegny, qui quittera sa fonction de président au 31 mai.

Thèmes liés:

Pour poursuivre la lecture, choisissez une des options suivantes:

Créer un compte gratuitement

Et profitez de 14 jours de consultation gratuite de nos contenus

Publicité