Skip to content

Qu’il se renouvelle ou évolue, le média subsiste

© iStockphoto
L’enjeu de la presse écrite n’est pas qu’elle est amenée à disparaître, mais de s’adapter aux nouveautés pour survivre. Le point.
Sandrine Roulet

Alors qu’en Suisse, L’Hebdo a cessé de paraître en 2017 et la version papier du quotidien Le Matin un an plus tard, le premier numéro de Micro vient d’être publié, grâce à une campagne de financement participatif.
Dans l’Hexagone, L’Opinion a vu le jour en 2013 malgré la crise de la presse quotidienne, sans compter les nouveaux magazines (Le 1, Society, Humanoide). C’est un fait, des nouveaux médias, toujours il y aura! Comment l’expliquer, alors que selon des indicateurs comme le baromètre Edelman 2018, les médias sont l’institution à qui le public accorde le moins sa confiance?

Dossier: Médias
Thèmes liés:

Pour poursuivre la lecture, choisissez une des options suivantes:

Créer un compte gratuitement

Et profitez de 14 jours de consultation gratuite de nos contenus

Publicité