Skip to content

Petit groupe de presse devenu trentenaire: une histoire de foi

© DR
Le 27 avril, Alliance Presse fête ses trente ans. Retour sur les débuts d’une vision au service de l’actualité chrétienne, qui doit sa pérennité à des coups de pouce souvent divins. Rétrospective. Photo: John Hasler, Michel Béghin, Lucien Vouillamoz, Bruno Jordi et Christian Willi en 1992.
Christian Willi

Les médias d’Alliance Presse sont aujourd’hui bien inscrits dans le paysage de la presse protestante. Mais il n’en a pas toujours été ainsi. L’évolution de ses différents magazines depuis le lancement de ce qui allait devenir ce groupe de presse dès 1989 est significative. Elle montre aussi qu’en francophonie, à la fin des années 80, on ne connaissait pas encore grand-chose du journalisme spécialisé dans l’actualité évangélique.
A l’époque, sauf de rares exceptions, les journaux évangéliques se résumaient à la publication de prédications et des nouvelles d’Eglises. La plupart des titres appartenaient à des unions ou fédérations d’Eglises.
Le projet du pasteur Lucien Vouillamoz, fondateur de L’Avènement, était de créer un pendant à L’Express, Le Point ou L’Hebdo: une idée inspirée, mais encore fallait-il inventer le journalisme qui allait avec ! Au début de L’Avènement, le premier magazine lancé par Alliance Presse, les articles étaient principalement signés par des pasteurs et des évangélistes, des personnalités telles qu’André Adoul, Francis Bailet, Briand Tatford, Alain Choiquier, Alain Normand, Henri Gras, Pierre Despagne, Daniel Liberek, Paul Ranc ou encore Paul Arnéra. L’approche était théologique ou eschatologique, dans le registre de la prédication.

Dossier: Médias
Thèmes liés:

Pour poursuivre la lecture, choisissez une des options suivantes:

Créer un compte gratuitement

Et profitez de 14 jours de consultation gratuite de nos contenus

Publicité