Skip to content

Vivre et initier la réconciliation, pour la paix dans nos relations

© iStockphoto
Demander pardon à Dieu lorsque nous sommes en tort est une chose, mais chercher la réconciliation avec la personne blessée ou blessante en est une autre. Comment la vivre au quotidien, comme Jésus lui-même nous invite à le faire? La réconciliation peut s’apprendre et s’entraîner, pour vivre une confiance retrouvée.
Sandrine Roulet

Imaginez la scène. Lors de votre service d’accueil ou de louange un dimanche, cette personne avec laquelle vous êtes en froid vous vient à l’esprit. Vous laissez en plan ce que vous faites, allez lui parler puis revenez à votre service, le cœur apaisé. Un scénario irréaliste?
C’est pourtant ce à quoi Jésus nous appelle: «Si donc tu présentes ton offrande à l’autel, et que là tu te souviens que ton frère a quelque chose contre toi, laisse là ton offrande devant l’autel, et va d’abord te réconcilier avec ton frère; puis, viens présenter ton offrande» (Mat. 5, 23-24). Comment mettre en pratique cette invitation?

Thèmes liés:

Pour poursuivre la lecture, choisissez une des options suivantes:

Créer un compte gratuitement

Et profitez de 14 jours de consultation gratuite de nos contenus

Publicité