Skip to content

Votre foyer, votre meilleur champ missionnaire

© iStockphoto
Dans notre société, notre maison est devenue une sorte de refuge, un endroit confortable où nous avons le loisir de nous détendre et de nous isoler. Et si ce foyer devenait un lieu où les autres se sentent accueillis, acceptés et aimés? L’hospitalité se cultive au quotidien, pour semer l'amour autour de soi.
Gaëlle Dubath

«Un soir, mon mari et moi avons accueilli des auto-stoppeurs. Nous leur avons offert le repas et ils ont campé dans notre jardin durant la nuit», raconte Estelle, 22 ans. «Nous avons eu l’occasion de parler de notre parcours de foi. Ils ont été touchés.»
Beaucoup de chrétiens pensent que pour devenir missionnaires, ils doivent accomplir des projets extraordinaires. «Vous pouvez vous impliquer dans la mission divine là où vous êtes, sans quitter la demeure où vous dormez chaque nuit. Il vous suffit d’ouvrir vos foyers et vos vies aux autres», soutient Dustin Willis dans son livre Plus qu’une Eglise… une famille (éd. La Maison de la Bible). Pour lui, ce qui a trait à la vie quotidienne est important et l’hospitalité change notre environnement.

Thèmes liés:

Pour poursuivre la lecture, choisissez une des options suivantes:

Créer un compte gratuitement

Et profitez de 14 jours de consultation gratuite de nos contenus

Paroles de sagesse

«Un soir, mon mari et moi avons accueilli des auto-stoppeurs. Nous leur avons offert le repas et ils ont campé dans notre jardin durant la nuit», raconte Estelle, 22 ans. «Nous avons eu l’occasion de…

Publicité