Skip to content

Islam: la conquête de l’Occident

© iStockphoto
Que penser de l'islam conquérant et son emprise sur l'Occident? Quel rôle les chrétiens se doivent-ils de jouer là où le dialogue interreligieux peine à progresser? Entretien avec Shafique Keshavjee.
Christian Willi

Vous prônez le dialogue interreligieux mais votre nouvel ouvrage dresse un portrait sévère de l’islam conquérant…
Ceux qui lisent bien mes écrits percevront que je prône le dialogue, le débat voire la confrontation. Mon nouvel ouvrage dresse certes un portrait de l’islam conquérant, mais il critique aussi les méfaits de l’Occident conquérant. Ce livre met en lumière le fait que l’islam transmet à la fois une spiritualité communautaire, un projet politique et une stratégie militaire.
En donnant accès aux textes fondateurs méconnus de l’islam et à son histoire complexe, je souhaite que chacun puisse le vérifier. Avec les musulmans qui se limitent à une spiritualité, le dialogue reste pertinent. Avec ceux qui ont un projet de conquête politique et ceux qui usent d’une stratégie violente, le «dialogue interreligieux» est inefficace.

Thèmes liés:

Pour poursuivre la lecture, choisissez une des options suivantes:

Créer un compte gratuitement

Et profitez de 14 jours de consultation gratuite de nos contenus

Publicité