Skip to content

Avoir un enfant pollue!

C'est une campagne menée tambour battant dont les idées infusent la société: les enfants polluent. Pour «sauver la planète», trier ses déchets, réduire sa consommation de viande ou limiter ses déplacements en avion n’auraient qu’un faible impact comparé au fait d’avoir un enfant de moins, disent les anti-natalistes du mouvement GINK, pour Green inclinations, No kids (Inclinations vertes, pas d'enfants).
David Métreau

C’est une campagne menée tambour battant dont les idées infusent la société: les enfants polluent. Pour «sauver la planète», trier ses déchets, réduire sa consommation de viande ou limiter ses déplacements en avion n’auraient qu’un faible impact comparé au fait d’avoir un enfant de moins, disent les anti-natalistes du mouvement GINK, pour Green inclinations, No kids (Inclinations vertes, pas d’enfants).

Thèmes liés:

Pour poursuivre la lecture, choisissez une des options suivantes:

Créer un compte gratuitement

Et profitez de 14 jours de consultation gratuite de nos contenus

Signature du Traité de Versailles - 28 juin 1919

Gardons-nous d’humilier

Edito. Chaque nouvelle année semble comme une page vierge sur laquelle tout est à recommencer. «2020 a été une année difficile, souhaitons que 2021 apporte davantage de paix et sérénité», entendons-nous ça et là. Pourtant...

Publicité