Skip to content

L’armure du chrétien a-t-elle une option «gilet jaune»?

© Wikimedia commons
Le mouvement des gilets jaunes ayant pris une ampleur sans précédent, les chrétiens se positionnent en faveur de leur pays. En lieu et place d’une tunique fluo, la prière, le jeûne et le témoignage pourraient constituer une réponse. Analyse.
David Métreau

Depuis fin octobre, un mouvement d’une ampleur inédite fait trembler les autorités françaises: les gilets jaunes. Vu de l’extérieur, ce mouvement contribue à renforcer les clichés (en partie vrais) d’une France contestataire, sans cesse en grève pour un oui ou pour un non, qui se lève quand on attaque ses privilèges.
Mais en rester là serait réducteur. En effet, qui avant la première journée de mobilisation nationale du 17 novembre pouvait penser que ce mouvement puisse se poursuivre aussi longtemps, avec le soutien de l’opinion publique, tout en ratissant aussi large? A première vue, personne. De l’extrême gauche à l’extrême droite, des ambulanciers aux retraités, des classes moyennes aux plus pauvres, les manifestants sont issus de partout. Ces hommes et ces femmes bloquent des ronds-points, des péages d’autoroutes, des dépôts de pétrole et manifestent avec ou sans violence dans les sous-préfectures jusque dans la capitale.
Qui a vu venir cette vague jaune fluo, qui a pris sa source sur les réseaux sociaux? Pas grand monde. Est-ce seulement l’envolée des prix du diesel qui a mis le feu à la mèche? Le malaise ne serait-il pas plus profond?

Thèmes liés:

Pour poursuivre la lecture, choisissez une des options suivantes:

Créer un compte gratuitement

Et profitez de 14 jours de consultation gratuite de nos contenus

Publicité