Skip to content

Une foi solide dans l’épreuve

© DR
La mère de Jonathan Boli, froidement assassiné en août dernier, cherche sa consolation en Dieu.

Le portrait de Jonathan Boli, une bougie et une Bible ouverte au Psaume 41. «Celui-là même avec qui j’étais en paix, qui avait ma confiance et qui mangeait mon pain, lève le talon contre moi.» Elise Dakouri, membre de l’Eglise évangélique du Tabernacle à la Courneuve, en région parisienne, croit entendre la voix de son fils, assassiné en août dernier, dans un quartier de «non-droit» du 9-3. Il y avait retrouvé des amis d’enfance et une dispute a éclaté autour d’une voiture prêtée et non rendue. Le voilà criblé de balles. Sa petite sœur Diana découvre le corps dans une mare de sang.

Thèmes liés:

Pour poursuivre la lecture, choisissez une des options suivantes:

Créer un compte gratuitement

Et profitez de 14 jours de consultation gratuite de nos contenus

Richmond Wandera

«Je volais pour survivre»

Après une enfance passée dans la pauvreté extrême en Ouganda, Richmond Wandera est aujourd’hui titulaire de deux doctorats et à la tête d’un ministère international. Il appelle les chrétiens à une action concrète et imminente.…

Paris pour terre de mission

Pierre et Olivier et les équipes de Tous pour Christ arpentent les places de Paris pour partager l’Evangile, aimer les gens et faire des disciples de Jésus-Christ. Portrait.

Publicité