Skip to content

Elle a appris à gérer sa colère intérieure

© DR
Hypersensible, Myriam s’est engagée sur le chemin de la paix et de la maturité émotionnelle, en Jésus. Témoignage. Dossier: Emotions
Sandrine Roulet

Myriam est une hypersensible qui s’ignorait. Depuis toujours, elle a tendance à réagir fortement à certains propos: «Je blessais les gens par mes paroles», confie cette coach vocale de cinquante-quatre ans.
Après s’être mise en colère, Myriam culpabilisait et était assaillie de honte, s’accusant d’être une mauvaise chrétienne. A posteriori, elle a réalisé que ce fonctionnement prenait racine dans son enfance, lorsqu’elle cherchait à plaire à ses parents en disant «oui amen» à tout: «Je ne pouvais pas exprimer mon ressenti et cela a amené de la colère à l’intérieur.»

Dossier: Emotions
Thèmes liés:

Pour poursuivre la lecture, choisissez une des options suivantes:

Créer un compte gratuitement

Et profitez de 14 jours de consultation gratuite de nos contenus

Paroles de sagesse

Myriam est une hypersensible qui s’ignorait. Depuis toujours, elle a tendance à réagir fortement à certains propos: «Je blessais les gens par mes paroles», confie cette coach vocale de cinquante-quatre ans. Après s’être mise en…

Publicité