Skip to content

Julien, le vagabond que Dieu n’a pas oublié

© DR
Après des années d’errance et de dépendance à l’alcool, Julien a trouvé Dieu et la délivrance. Il n’avait aucun but dans la vie; aujourd’hui, il a la tête remplie de projets. Un témoignage captivant. Portrait.
La rédaction

Né dans une famille aimante, en Alsace, il y a trente-trois ans, Julien Boh grandit à Saint-Vit, dans le Doubs, entouré de ses deux frères - dont un décédera - et de sa sœur. A l’âge de vingt ans, Julien connaît une déception sentimentale et sur un coup de tête, il rompt tous ses liens avec ses proches et part sur les routes de France. Il errera pendant plus d’une décennie; allant de ville en ville, sans but ni objectif précis, continuant à porter en lui un malaise qu’il cherche à soigner comme il peut.

Thèmes liés:

Pour poursuivre la lecture, choisissez une des options suivantes:

Créer un compte gratuitement

Et profitez de 14 jours de consultation gratuite de nos contenus

Publicité