Skip to content

Il amène les autres à la vraie lumière

© DR
Malvoyant de naissance, Alain Décoppet vient de prendre sa retraite après trente-huit ans de service à la Mission évangélique braille (MEB). Lui, à qui il a fallu des années pour accepter sa condition, a pu offrir un soutien aux aveugles et malvoyants et leur donner un accès à la Bible. Entretien.
Christian Willi

Quel a été votre premier contact avec la foi?
J’ai grandi dans un foyer non pratiquant. Dans ma famille, nous étions dix à table dont mon grand-oncle, athée convaincu. Sous son influence, j’étais devenu quasiment athée, lorsque, à l’âge de sept ans, j’ai été placé à l’institut des aveugles à Lausanne.
Là, nous devions aller à l’école du dimanche de l’Eglise réformée (EERV). Une fois, j’en suis ressorti touché par l’histoire d’Ezéchias, qui fut guéri par Jésus. Je me suis dit alors que je croyais en Dieu à 80%.

Thèmes liés:

Pour poursuivre la lecture, choisissez une des options suivantes:

Créer un compte gratuitement

Et profitez de 14 jours de consultation gratuite de nos contenus

Publicité