Skip to content

Liberté et innovations pour By Reformation

© DR
Plateforme qui permet d’expérimenter diverses façons de vivre le ministère, By Reformation intrigue et surprend.

Que des réformés aillent se former chez des pentecôtistes et inversement, tel est le défi de la nouvelle plateforme de formation By Reformation de la FPF lancée le 8 juin. «Le point commun des Eglises membres de By Reformation est une forte dynamique de croissance» qui aboutit à un besoin de former beaucoup de ministères laïcs, selon Gilles Boucomont, pasteur. L’idée est de partager le meilleur de ce que chaque Eglise a à offrir. Cela nécessite de «reconnaître qu’il y a une excellence dans une autre Eglise que la mienne, que c’est complémentaire et que je peux envoyer des membres de mon Eglise se former dans d’autres communautés. C’est transgressif.»
Concrètement, By Reformation est composé de plusieurs lieux de formation répartis en divers endroits, notamment à l’Ile de la Réunion: l’école «Destinée» (transformation individuelle), «Dire Dieu» (apologétique), «Libérer!» (formation au ministère de délivrance, qui a déjà touché 4000 personnes dans de nombreux pays) ou encore
«AuxMarges!» pour le témoignage auprès des marginaux et des exclus. Sans compter une école de prédication, une autre pour le management ecclésial, pour la louange et pour la danse. Certaines fermeront peut-être alors que d’autres n’ont pas encore été créées, précise Ivan Carluer, pasteur lui aussi, qui se réjouit d’un projet aussi expérimental que celui-là.

Thèmes liés:

Pour poursuivre la lecture, choisissez une des options suivantes:

Créer un compte gratuitement

Et profitez de 14 jours de consultation gratuite de nos contenus

Publicité