Skip to content

Ça bouge en Corée du Nord, pour le meilleur ou pour le pire?

© iStockphoto
Après Moon Jae-in, ce devrait être au tour de Donald Trump de rencontrer le dictateur nord-coréen. Un sommet aussi attendu qu’incertain. La dénucléarisation ne doit pas faire oublier les Droits humains. Analyse.

Donald Trump et Kim Jong-un se rencontreront-ils pour un sommet historique à Singapour le 12 juin prochain? Compte tenu de la versatilité et de l’imprévisibilité de ces deux dirigeants, il est impossible à l’heure actuelle d’en avoir la parfaite assurance.
Quoiqu’il en soit, des avancées majeures ont eu lieu récemment dans la péninsule, avec notamment le sommet historique entre les deux dirigeants nord et sud-coréens à Panmunjom le 27 avril, la libération de trois prisonniers américains, l’engagement par la Corée du Nord à renoncer à tout essai nucléaire et à fermer son site conçu à cet effet d’ici le 25 mai.
Comme un scénario inventé par un auteur de science-fiction un peu trop optimiste, cette avalanche de bonnes nouvelles donne le tournis. Mais qu’en est-il réellement?

Thèmes liés:

Pour poursuivre la lecture, choisissez une des options suivantes:

Créer un compte gratuitement

Et profitez de 14 jours de consultation gratuite de nos contenus

Publicité