Skip to content

Mai 68, une fille de la Réforme?

© iStockphoto, DR
Alors qu’on les croit opposés dans leurs revendications, ces deux mouvements historiques semblent pourtant démontrer quelques affinités communes. Analyse. Dossier

Le 19 mai 1968, le pasteur réformé Georges Casalis prend la parole au micro des émissions religieuses radio-diffusées en France, à l’occasion du culte de Pentecôte. Prêchant sur Luc 1, 17, il fait une lecture positive des événements du mois en cours, encourageant les aînés à se mettre à l’écoute des plus jeunes.
Pour Frédéric Rognon, professeur de philosophie des religions à la faculté de théologie protestante de Strasbourg, «il y a eu des protestants bienveillants envers Mai 68». Pour autant, il ne fait pas de lien immédiat entre la Réforme et cet événement. Pour lui, «il n’y a pas de filiation directe ni de cause à effet entre la Réforme et Mai 68.» Sans la première, Mai 68 aurait quand même eu lieu, estime-t-il.

Dossier: Mai 68
Thèmes liés:

Pour poursuivre la lecture, choisissez une des options suivantes:

Créer un compte gratuitement

Et profitez de 14 jours de consultation gratuite de nos contenus

Publicité