Skip to content

Un pilote suisse parmi les aborigènes australiens

© DR
Le pilote suisse Raphaël Flach et sa femme Priska viennent de passer deux ans au service de la Mission Aviation Fellowship en Australie. Portrait.
Daniel Dubouloz

«Je n’avais jamais prévu de devenir pilote mais Dieu avait un plan pour moi et c’est une grande joie de le laisser m’utiliser pour son royaume.» Raphaël Flach et sa femme, deux Suisses, sont engagés au sein de la compagnie aérienne Mission Aviation Fellowship (MAF). Durant deux ans, ils ont œuvré en Australie. En tant que pilote, Raphaël Flach est allé à la rencontre des aborigènes de la région tropicale de Terre d’Arnhem, dans l’extrême nord de l’Australie. Ceux-ci vivent pour la plupart dans de petits villages qui ne sont accessibles que par des chemins de terre ou des sentiers. Pendant la saison des pluies, l’accès est encore plus périlleux.
La compagnie aérienne emploie actuellement une quinzaine de pilotes et treize avions y sont basés. Raphaël Flach a été l’un de ces pilotes. Polymécanicien de profession, il s’est formé en tant que mécanicien en aéronautique, est devenu pilote et est entré au service de la MAF avec son épouse en 2015.

Thèmes liés:

Pour poursuivre la lecture, choisissez une des options suivantes:

Créer un compte gratuitement

Et profitez de 14 jours de consultation gratuite de nos contenus

Publicité