Skip to content

L’heure est à la trêve entre les baptistes et Clavairoly

© DR
La demande de démission du président François Clavairoly de la part de la fédération baptiste a été retirée. Le dialogue se poursuit.

Le conflit semble avoir fait place à l’apaisement entre la Fédération des Eglises évangéliques baptistes de France (FEEBF) et la Fédération protestante de France (FPF). Après un courrier sec envoyé par les autorités baptistes en novembre dernier au président de la FPF, François Clavairoly, il n’est plus question aujourd’hui de demander sa démission. «Nous sommes dans une phase où nous apprenons, des deux côtés, à nous parler et à nous écouter», résume le pasteur Marc Derœux, secrétaire général de la Fédération baptiste.

Thèmes liés:

Pour poursuivre la lecture, choisissez une des options suivantes:

Créer un compte gratuitement

Et profitez de 14 jours de consultation gratuite de nos contenus

Publicité