Skip to content

Conscience et moralité

© iStockphoto
Les scandales sexuels et financiers récents ne manquent pas de soulever la question de la conscience morale. Celle-ci est-elle innée, déficiente ou ignorée? Le point.

«Les scandales se suivent, mais ne se ressemblent pas?» L’affaire Weinstein et celle des Paradise Papers ont pourtant ceci en commun: elles posent tout à nouveau de manière éclatante la question de la conscience morale. Mais qu’est-elle au juste? «C’est le sentiment du bien et du mal, comme une voix intérieure qui présente, plus ou moins clairement, ce qui devrait être approuvé et recherché ou alors condamné», expose le philosophe Jean Villard.

Dossier: Obéissance
Thèmes liés:

Pour poursuivre la lecture, choisissez une des options suivantes:

Créer un compte gratuitement

Et profitez de 14 jours de consultation gratuite de nos contenus

Publicité