Skip to content

L’obéissance, une voie vers la liberté en Jésus

© DR
Engagée dans le ministère auprès des chrétiens persécutés, Claire Grosbéty a donné une conférence aux Journées «Entre Elles» sur les liens entre obéissance et liberté. Entretien.

En quoi l’obéissance à Dieu est-elle un gage de liberté?
Choisir Dieu comme maître, c’est lui faire confiance. De cette confiance va découler mon obéissance, puisque j’ai la certitude que les décisions qu’il va me pousser à prendre sont les meilleures pour moi. Au lieu de faire quelque chose pour plaire aux autres, je me sentirai libre d’être là où Dieu le veut et de faire seulement ce qu’il me demande de faire.
Obéir à Dieu, c’est également mettre des limites à ma chair, ma vieille nature, celle qui revendique des droits pour elle-même. C’est difficile quand l’obéissance à Dieu vient «titiller» mon Moi. Mais c’est aussi un leurre de croire qu’en refusant de se soumettre à Dieu, on n’a pas de contraintes. On obéit, sans en prendre conscience, à d’autres maîtres: le désir, la jalousie, l’envie, le pouvoir, la pression sociale…

Dossier: Obéissance
Thèmes liés:

Pour poursuivre la lecture, choisissez une des options suivantes:

Créer un compte gratuitement

Et profitez de 14 jours de consultation gratuite de nos contenus

Publicité