Skip to content

Violées, elles sont transformées par l’amour de Jésus

© DR
Le viol collectif ainsi que la destruction des organes génitaux des femmes sont des armes de guerre massives répandues en République démocratique du Congo. Gynécologue expérimenté, Denis Mukwege «répare» les femmes dans son hôpital évangélique grâce à des soins médicaux, psychologiques et spirituels. Interview exclusive.

Vous avez déjà soigné 50 000 femmes victimes de viol, dans une démarche «holistique». Quelle y est la place de la foi?
A l’hôpital évangélique Panzi, tous les matins, le personnel se rencontre pour un moment de louange, de prière et de partage de la Parole de Dieu. Ce qui est très intéressant, c’est le nombre de femmes qui, après leur passage à l’hôpital, font une rencontre personnelle avec Jésus et qui acceptent d’être baptisées.
Ensuite, nous écrivons au pasteur de leur village d’origine pour qu’il assure le suivi. Aujourd’hui, je suis très satisfait de voir que pour beaucoup, un passage à l’hôpital a permis une rencontre personnelle avec Jésus.

Thèmes liés:

Pour poursuivre la lecture, choisissez une des options suivantes:

Créer un compte gratuitement

Et profitez de 14 jours de consultation gratuite de nos contenus

Publicité