Skip to content

Un compte à rebours qui se prolonge pour la Corée du Nord

© istockphoto
Sans successeur en cas de décès, le dictateur actuel de la Corée du Nord pourrait bien être le dernier. Mais pour combien de temps encore? Donald Trump semble vouloir en finir définitivement. Analyse.

«Il faut que les tensions désescaladent.» C’est en ces termes que Jan Vermeer, spécialiste de la Corée du Nord pour Portes Ouvertes, a accueilli l’arrivée en Asie de Donald Trump début novembre. Une tournée diplomatique dans cinq pays (Japon, Corée du Sud, Chine, Vietnam et Philippines), dont l’un des enjeux principaux aura été la situation en Corée du Nord.

Thèmes liés:

Pour poursuivre la lecture, choisissez une des options suivantes:

Créer un compte gratuitement

Et profitez de 14 jours de consultation gratuite de nos contenus

Publicité