Skip to content

Fin en queue de poisson à la fête protestante

La chronique mensuelle d'Hugues Not, qui jette un regard doux-amer sur le protestantisme et la société.

L’événement qui a vu naître le courant protestant, la Réforme, a aussi été le seul qui l’ait réuni. Les réveils qui ont suivi ont été l’occasion de nouvelles divisions. La branche s’est scindée à sa naissance. Parlons donc de cette année commémorative qui s’achève. Par comparaison, l’année anniversaire des 450 ans de Calvin, aura été plus porteuse, séminale, instructive. L’on avait avec Calvin une pensée structurée, sur laquelle on pouvait discuter, en «pour» et en «contre». Or le protestantisme met tout le monde d’accord, en se mettant en avant lui-même, puis ensuite, en mettant en avant des valeurs aussi universelles que banales. Médiatiquement, ce n’est pas une bonne nouvelle. L’épisode du retrait des instances évangéliques françaises à Protestants en Fête est venu rappeler que la fraternité, comme toutes les valeurs, a un prix qu’on ne peut pas fixer soi-même! La polémique a été provoquée par la place donnée au lobby des sexualités dans le programme du grand raout du protestantisme, avec oratrices, stand et même «culte inclusif». La FPF joue avec le feu en dénonçant publiquement la «radicalisation» de son partenaire évangélique. Ce terme qui fleure la poudre et les couteaux qu’on aiguise est irresponsable dans le contexte actuel. A-t-on jamais assisté à une telle escalade verbale entre cousins protestants? Ajoutons aussi le vocable «inclusif» au lexique déjà fourni du militantisme social et ne soyons pas dupes: l’inclusion des uns pousse les autres vers la sortie. Et les exclus sont plus nombreux que les inclus. Telle est la leçon des pays du Nord, parmi eux la Suisse, qui ont de l’avance sur ce chemin des concessions faites au lobby des sexualités.
La fraternité des uns se réalise sur le dos des autres. Dommage que l’anniversaire de famille se termine sur cette note.

Christianisme Aujourd'hui

Article tiré du numéro Christianisme Aujourd’hui décembre 2017

Thèmes liés:

Pour poursuivre la lecture, choisissez une des options suivantes:

Créer un compte gratuitement

Et profitez de 14 jours de consultation gratuite de nos contenus

Publicité