Skip to content

Pierre Maudet salue la Réforme

© DR
En marge des commémorations des 500 ans de la Réforme, le conseiller d’Etat genevois s’exprime sur l’héritage protestant de la cité de Calvin. Entretien.
Sandrine Roulet

Quels sont les héritages majeurs de la Réforme à Genève?
A mon sens, le principal héritage de la Réforme protestante est la paix confessionnelle dans laquelle nous vivons aujourd’hui. Cette paix n’est cependant pas acquise et nous nous devons de la construire au quotidien.
Dans cet esprit, j’ai proposé au Conseil d’Etat il y a tout juste deux ans un projet de loi sur la laïcité de l’Etat. Celui-ci est en examen devant une commission du Grand Conseil. Le projet est de nature, j’en ai la conviction, à permettre de poursuivre, 500 ans après le surgissement de la Réforme (Luther puis Calvin, notamment), ce «labeur» du dialogue inter-religieux, en ancrant désormais sur le plan temporel et légal ce qui l’est de fait aujourd’hui sur le plan spirituel, ici à Genève.

Thèmes liés:

Pour poursuivre la lecture, choisissez une des options suivantes:

Créer un compte gratuitement

Et profitez de 14 jours de consultation gratuite de nos contenus

Publicité