Skip to content

Manchester, Londres, Paris: Circulez, il n’y a rien à voir

La chronique mensuelle d'Hugues Not, qui jette un regard doux-amer sur le protestantisme et la société.

De plus en plus tragique et banal à la fois: au nom de leur dieu, des hommes font exploser des bombes, écrasent des gens, égorgent des passants. Ils agissent n’importe où et à n’importe quel moment. La menace est devenue permanente et risque de durer.

Thèmes liés:

Pour poursuivre la lecture, choisissez une des options suivantes:

Créer un compte gratuitement

Et profitez de 14 jours de consultation gratuite de nos contenus

Publicité