Skip to content

Aimer celui qui vote autrement

© Ixène
Alors que l’atmosphère politique n’a jamais été aussi polarisée et que les chrétiens en viennent eux aussi à se diviser, comment s’en tenir à ce précepte biblique fondamental de l’amour fraternel?

L’élection de Donald Trump a polarisé plus que jamais l’Amérique, les présidentielles françaises déchirent l’opinion. Dans ce contexte si tendu, est-il encore possible de laisser ses divergences politiques à l’extérieur de l’Église?

Thèmes liés:

Pour poursuivre la lecture, choisissez une des options suivantes:

Créer un compte gratuitement

Et profitez de 14 jours de consultation gratuite de nos contenus

Publicité