Skip to content

Pour que «toujours joyeux!» ne devienne pas un devoir de plus

© Dr
La Bible présente la joie comme un état d’esprit et une responsabilité personnelle, au risque de se sentir encore plus mal si l’on n’y arrive pas. Que faire alors?
Daniel Hillion

«Soyez toujours joyeux», prescrit l’apôtre Paul aux croyants de Thessalonique. On a tendance à croire que la joie et la souffrance, voire l’ennui sont une sorte de thermomètre de notre situation générale dans la vie: si tout va bien, le travail, les enfants, le cercle de relations, alors on est naturellement dans la joie. L’injonction de l’apôtre suggère qu’il y a un chemin de joie en toutes circonstances: quand la vie est un long fleuve tranquille mais aussi quand elle connaît détours et cascades.

Thèmes liés:

Pour poursuivre la lecture, choisissez une des options suivantes:

Créer un compte gratuitement

Et profitez de 14 jours de consultation gratuite de nos contenus

Publicité