Skip to content

De nouvelles pistes pour les évangélistes

© Ixène
Du 20 au 22 janvier, 320 personnes se sont réunies à Vichy pour le Forum des évangélistes. L’occasion d’en retirer une sacrée leçon: il n’y a pas qu’une seule façon d’être évangéliste.
Marine Muller

L’auteur Emmanuel Maennlein l’exprimera d’ailleurs sans détours lors la table ronde: «J’ai des amis proclamateurs, mais j’en ai d’autres qui sont très mal à l’aise à l’idée de présenter l’Evangile devant 50, 100 ou 500 personnes. Par contre, quand ils sont dans la rue, ils sont très à l’aise et parlent de l’Evangile: ils amènent des personnes à Christ.» Et d’ajouter que «l’absence de définition du ministère d’évangéliste dans la Bible et l’histoire de l’Eglise plaident en faveur d’une ouverture, d’une diversité et d’une pluralité autour de ce ministère».

Thèmes liés:

Pour poursuivre la lecture, choisissez une des options suivantes:

Créer un compte gratuitement

Et profitez de 14 jours de consultation gratuite de nos contenus

Publicité