Skip to content

Sous haute tension

© Alliance Presse
Depuis la crise de 2012 au nord du pays, les chrétiens du Mali vivent sous la menace constante de nouvelles violences. Dix-huitième volet de notre série sur les pays du monde.
Sandrine Roulet

«Le dimanche de Noël, j’ai été frappée de voir la police à l’entrée de l’Eglise. Tout le monde a été fouillé. Je pense que chacun sait qu’une attaque pourrait arriver un jour.»
Cette année, l’Eglise de Cathy* à Bamako a été placée sous haute sécurité pour la célébration de Noël. Engagée au Mali depuis une décennie, cette missionnaire estime que la crise au nord du pays est en train de descendre vers le centre et le sud. «Il y a quatre ans, les chrétiens du sud voyaient le problème comme limité au nord du pays. Désormais, ils sont conscients qu’une persécution peut se lever contre eux d’un moment à l’autre.»
En effet, après avoir perdu le contrôle du nord depuis des années, l’Etat malien semble perdre la main sur les régions du centre. Régulièrement, des attaques djihadistes sont perpétrées contre les forces maliennes et les Casques bleus.

Thèmes liés:

Pour poursuivre la lecture, choisissez une des options suivantes:

Créer un compte gratuitement

Et profitez de 14 jours de consultation gratuite de nos contenus

Publicité