Skip to content

Politiques: les attentes des chrétiens sont-elles légitimes?

© iStock Photos
A l’approche d’élections présidentielles, le chrétien est souvent pris dans la tourmente, entre ses idéaux traditionnels et ses principes de solidarité.Mais quelles devraient être ses attentes en matière politique? Analyse.

Alors que les primaires des présidentielles françaises approchent et que le duel Clinton-Trump bat son plein outre-Atlantique, le citoyen chrétien peut être pris d’un soudain désarroi: comment faire le bon choix entre des candidats qui ne reflètent pas vraiment leurs valeurs ou leurs idées politiques?
Au lieu de s’interroger, de manière forcément stérile, sur la bonne couleur politique de l’évangélique, il apparaît utile de se poser une autre question: quelles attentes envers le monde politique sont légitimes? «Les chrétiens ne devraient pas attendre d’un gouvernement qu’il soit le Messie», s’insurge Luc Maroni, pasteur et adjoint au maire de la ville de Lens. «Or en France, comme nombre de sociologues et de politologues l’ont relevé en 2012, l’élection présidentielle est typiquement une
élection messianique.»

Thèmes liés:

Pour poursuivre la lecture, choisissez une des options suivantes:

Créer un compte gratuitement

Et profitez de 14 jours de consultation gratuite de nos contenus

Publicité