Skip to content

Comment les pros de la Bible gèrent-ils leurs questions sans réponse?

© DR
Comment les théologiens - ces spécialistes de la foi - appréhendent-ils les silences de Dieu? Portraits

Henri Blocher, professeur de théologie
Une question touche tout particulièrement et de manière extrêmement douloureuse Henri Blocher, professeur de théologie au rayonnement international. «Pourquoi Dieu permet-il que des personnes que nous aimons refusent l’Evangile et s’endurcissent apparemment dans l’incroyance? Humainement, j’aimerais que chacun puisse reconnaître Dieu, mais il est bibliquement attesté que ce ne sera pas le cas pour tous.» Pourquoi?
«Je ne sais pas, mais je fais confiance au Seigneur.» Dans son livre sur le sujet, Le mal et la Croix (éd. Excelsis), il a d’ailleurs retourné le problème. «Si on réfléchit profondément à la question, cette absence de réponse se révèle être un signe extraordinaire de la vérité de l’Ecriture», avance-t-il. «Je crois en effet pouvoir démonter toutes les réponses que les autres religions ou philosophies donnent au problème du mal et dénoncer la supercherie dans tous les cas. Or la Bible est pratiquement la seule à ne pas donner de réponse.» Le théologien appréhende dès lors «cette chasteté admirable, par rapport à la manière dont les religions et idéologies se prostituent avec de fausses solutions» comme la preuve infaillible de la vérité divine de la Bible. (ass)

Dossier: Questions
Thèmes liés:

Pour poursuivre la lecture, choisissez une des options suivantes:

Créer un compte gratuitement

Et profitez de 14 jours de consultation gratuite de nos contenus

Publicité