Skip to content

La récupération politique du christianisme

© DR
«Une fausse bonne nouvelle»: les références répétées des politiciens à l’identité ou aux racines chrétiennes des nations d’Europe n’ont rien à voir avec un soudain réveil spirituel. Et pourtant, cette croix énigmatique mise en évidence dans le titre du livre de campagne de Nicolas Sarkozy (photo), et ses déclarations du style «la France, un pays chrétien dans sa culture et dans ses mœurs» peuvent donner l’impression que la vague de violences terroristes se réclamant de l’islam avait suscité une réflexion sur le bien-fondé du christianisme.
Christian Willi

«Une fausse bonne nouvelle»: les références répétées des politiciens à l’identité ou aux racines chrétiennes des nations d’Europe n’ont rien à voir avec un soudain réveil spirituel.
Et pourtant, cette croix énigmatique mise en évidence dans le titre du livre de campagne de Nicolas Sarkozy (photo), et ses déclarations du style «la France, un pays chrétien dans sa culture et dans ses mœurs» peuvent donner l’impression que la vague de violences terroristes se réclamant de l’islam avait suscité une réflexion sur le bien-fondé du christianisme.

Thèmes liés:

Pour poursuivre la lecture, choisissez une des options suivantes:

Créer un compte gratuitement

Et profitez de 14 jours de consultation gratuite de nos contenus

Publicité