Skip to content

ONG: Selon la directrice de MEDAIR, «le travail humanitaire n’est plus protégé»

© DR
A quoi ressemble le travail humanitaire aujourd’hui? Quels sont les nouveaux défis des ONG? Entretien avec Jules Frost, la nouvelle directrice internationale des opérations de Medair.
Marine Muller

Quels sont les principaux défis de l’aide d’urgence aujourd’hui?
La complexité des conflits que nous vivons, additionnée à l’augmentation de l’amplitude des catastrophes naturelles qui touchent de plus en plus les grandes villes, font que nous vivons des temps difficiles. Mais environ 80% du travail humanitaire vise des besoins consécutifs aux conflits armés.
Là où le travailleur humanitaire était protégé par son emblème, il ne l’est plus. On le voit dans les attaques d’écoles ou d’hôpitaux. Le travail humanitaire est politisé et militarisé, alors qu’il ne devrait pas être vu comme une solution aux problèmes politiques. Il importe de protéger le principe même de l’aide humanitaire, qui veut que nos actions soient indépendantes, impartiales et neutres. Nous ne défendons pas un agenda politique.

Dossier: Missions
Thèmes liés:

Pour poursuivre la lecture, choisissez une des options suivantes:

Créer un compte gratuitement

Et profitez de 14 jours de consultation gratuite de nos contenus

Des enfants soutenus par le SEL au Togo

Le SEL, jeune quadra dynamique

Le Service d’Entraide et de Liaison souffle ses quarante bougies. Loin d’être à bout de souffle, les responsables rêvent grand pour cette ONG chrétienne active parmi les plus démunis. Le point.

Publicité