Skip to content

Comment l’évangélisme francophone s’est renouvelé

© DR
Premier épisode d’une série d’articles sur les enjeux du protestantisme évangélique à l’échelle de la francophonie. Une contribution de l’historien Sébastien Fath.
Sébastien Fath

La première mutation majeure qui a marqué les identités protestantes évangéliques d’Europe francophone au cours du dernier demi-siècle est la créolisation.
Issus du terme créole, qui signifie d’abord «du pays», «créolité» et «créolisation» en sont venus à désigner un processus fondé sur la diversité, la mixité et les recompositions créatives, dans un contexte de brassage social et culturel nourri par l’outre-Mer (entre l’Afrique, les Caraïbes et l’Europe).

Thèmes liés:

Pour poursuivre la lecture, choisissez une des options suivantes:

Créer un compte gratuitement

Et profitez de 14 jours de consultation gratuite de nos contenus

Publicité