Skip to content

Les chrétiens, en équilibre entre laxisme et légalisme

© Alliance Presse
L’Evangile est crucifié entre deux erreurs: le légalisme et le relativisme. Comment sortir de ce schéma dualiste afin de redécouvrir la vraie signification de l’Evangile?
Joëlle Misson

«Le légalisme dit que nous devons mener une vite sainte et juste pour être sauvés. L’antinomisme, ou le relativisme, dit que, puisque nous sommes sauvés, nous n’avons pas à vivre une vie sainte et juste». Dans son livre Une Eglise centrée sur l’Evangile (éd. Excelsis), le pasteur américain Timothy Keller expose que, face à la sécularisation de la société, le chrétien est tenté d’adopter deux postures opposées: une affirmation de sa foi et de sa différence qui pousse au légalisme, ou un certain relativisme qui amène à une foi light, afin qu’elle soit acceptable par tous.

Pour poursuivre la lecture, choisissez une des options suivantes:

Créer un compte gratuitement

Et profitez de 14 jours de consultation gratuite de nos contenus

Publicité