Skip to content

N’oubliez pas les miracles

La chronique mensuelle d'Hugues Not, qui jette un regard doux-amer sur le protestantisme et la société.
Hugues Not

Régulièrement, dans ces pages et dans divers magazines chrétiens, on évoque les situations difficiles, voire les persécutions et les massacres dont sont victimes des chrétiens dans diverses régions du monde. Les noms de plusieurs pays sont tristement célèbres et, lorsque l’on constate que des démocraties européennes cherchent parfois à s’ouvrir de nouveaux marchés avec certaines de ces régions, nous devrions être frappés de honte. Dans ce contexte, on évoque souvent les pays musulmans, mais on oublie que des fanatiques hindouistes violentent également des chrétiens, en Inde et ailleurs.
Si l’hostilité semble de plus en plus évidente et agressive, il faudrait cependant aussi signaler qu’en certains endroits l’évangélisation fait des progrès. Qu’il se passe aussi, et fort heureusement, des choses réjouissantes, qui sont de l’ordre du miracle. Comme cette information émanant d’un pasteur mexicain, qui a l’occasion de visiter des prisonniers, dont des caïds du cartel de la drogue. «Ici, 70 détenus ont accepté le message de l’Evangile et se sont convertis au Seigneur Jésus-Christ. Chaque jour, ils parviennent à se retrouver et consacrent du temps à la prière et à la lecture de la Bible», se réjouit-il. Voilà une Eglise bien originale!
Coup d’œil en Serbie encore: qui a entendu parler de la campagne d’évangélisation entreprise en décembre? Des centaines de chrétiens ont distribué 100 000 traités et atteint ainsi autant de familles. Les organisateurs sont en train d’envoyer des Nouveaux Testaments aux personnes qui répondent à ces dépliants.
Ces témoignages sont précieux parce qu’ils montrent que des chrétiens sont toujours sur la brèche, et qu’ils trouvent des occasions pour annoncer le message de l’Evangile, qui peut sauver des vies. Face aux catastrophes de notre temps, il est bon de savoir que Dieu est toujours à l’œuvre. Et que tout est encore possible.

Hugues Not

Publicité

Christianisme Aujourd'hui

Article tiré du numéro Christianisme Aujourd’hui mars 2016

Pour poursuivre la lecture, choisissez une des options suivantes:

Créer un compte gratuitement

Et profitez de 14 jours de consultation gratuite de nos contenus

Image du dessin animé de 1966 : Comment le Grinch a volé Noël !

Faut-il annuler Noël?

L'édito de la rédaction. Face à la pandémie, il faut «annuler Noël», préconisait un médecin début novembre sur un plateau télévision. Les autres années, ces propos n’auraient pu être tenus que dans la bouche d’un…

Publicité