Skip to content

Il joue la carte de la subtilité

© Alliance Presse
Informatique et art, deux disciplines antinomiques? Depuis vingt ans, Philippe Kiener conjugue les deux pour interpeller les chrétiens et le grand public. Portrait.
Christian Willi

Avec des amis, il a lancé Les Rebelles de Noël, la comédie musicale Perle, le collectif de productions vidéos Donnersens ou encore une série d’émissions humanitaires, Hors Zone. Dans les années 2000, Philippe Kiener et ses amis ont même lancé une Eglise artistique à Yverdon. Mais ces dernières années, ce père de bientôt cinq enfants, prof d’informatique, multiplie surtout les projets audiovisuels. D’ailleurs, pour Noël, il a concocté un clip sur le cantique de Marie (Luc 1) et un autre sur les réfugiés. Le premier rappelle que Dieu a écrit l’histoire non avec les grands de ce monde, mais avec des gens simples, comme Marie, mère de Jésus. Le second met en scène une série de réfugiés et leur marche vers l’exil. En s’arrêtant sur des portraits d’individus, il espère sortir des chiffres ou des statistiques et remettre au centre du débat ceux qui ont tout quitté dans l’espoir de lendemains meilleurs.

Pour poursuivre la lecture, choisissez une des options suivantes:

Créer un compte gratuitement

Et profitez gratuitement de l'accès aux articles web réservés aux abonnés pendant 14 jours.

Bernarbel

Fier de proclamer le nom de Jésus

Agé de seize ans et tout fraîchement baptisé, Bernabel n’a pas peur de clamer haut et fort son appartenance à Jésus. Né d’un père musulman et d’une mère témoin de Jéhovah, il vit un parcours…

Publicité