Skip to content

Savez-vous défendre votre foi avec sagesse?

© Alliance Presse
L’apologétique n’est pas une affaire de spécialistes. Pour Yannick Imbert, tous les chrétiens ont la possibilité de défendre et d’expliquer leur foi. Il explique comment s’y prendre.
Jérémie Cavin

«Défendre la foi par des mots et des arguments, ce n’est pas trop mon truc. Je préfère être un témoin par mon comportement»: voilà une pensée relativement à la mode dans le monde évangélique. Auteur de Croire, expliquer, vivre (éd. Excelsis), Yannick Imbert ne critique pas, mais nuance cette vision des choses: «La parole et les actes sont tous deux nécessaires. Certes, nos actes démontrent ce que nous croyons, mais n’ayons pas l’illusion de croire qu’ils s’interprètent d’eux-mêmes. Celui qui me voit faire le bien n’en déduira pas forcément qu’il provient de ce que je crois. Il est parfois utile de verbaliser la foi». C’est fort de cette conviction que le professeur de la Faculté Jean Calvin a publié son introduction à l’apologétique. Un mot barbare qui fait tout simplement référence à l’art de défendre la foi.

Pour poursuivre la lecture, choisissez une des options suivantes:

Créer un compte gratuitement

Et profitez de 14 jours de consultation gratuite de nos contenus

Publicité