Skip to content

L’enlèvement de l’Eglise n’a pas eu lieu

© Alliance Presse
Les prédictions de «fin du monde» pour le mois de septembre se sont avérées fausses. L’occasion de s’interroger sur la pertinence de réfléchir aux temps de la fin et de s’interroger sur les erreurs à ne pas commettre. Découvrez sur ce site les autres articles de notre dossier consacré à la fin des temps.
Jérémie Cavin

Des milliers de chrétiens se sont rendus en Israël pour être à Jérusalem le jour de l’enlèvement de l’Eglise. D’autres ont démissionné de leur travail ou vendu leur maison, convaincus qu’ils seraient élevés dans les airs avec Jésus le 14 septembre, entre 8h et 9h du matin. Ces «anecdotes», relevées par l’historien David Vincent pour Kernews, suffisent à montrer que les prédictions de Claude Ignerski ont fasciné un certain nombre de croyants.
Son livre Sept preuves irréfutables de la date de l’enlèvement de l’Eglise (éd. Oasis), ses conférences et ses nombreuses vidéos postées sur les réseaux sociaux ont aussi amené un père de famille a être interné durant deux jours en hôpital psychiatrique au Canada: ses beaux-parents l’ont dénoncé pour avoir parlé des thèses de Claude Ignerski à ses proches. Une famille aurait même été inquiétée pour la garde de ses enfants. Ces derniers affirmaient à leurs camarades de classe qu’ils seraient bientôt enlevés. Tom Bloomer, recteur international de l’Université des Nations de JEM, a quant à lui été informé de «drames dans des familles: on a mis la pression sur des gens qui n’étaient pas baptisés pour qu’ils le fassent avant l’enlèvement, de peur qu’ils ne soient pas sauvés». Tom Bloomer ne mâche pas ses mots: «Je crois que Claude Ignerski devrait se repentir publiquement d’avoir égaré les brebis de Dieu. Quand on parle de la fin des temps, on devrait faire preuve de beaucoup plus d’humilité, là où je constate au contraire souvent une certaine arrogance intellectuelle et spirituelle.»

Dossier: Enlèvement
Thèmes liés:

Pour poursuivre la lecture, choisissez une des options suivantes:

Créer un compte gratuitement

Et profitez de 14 jours de consultation gratuite de nos contenus

Témoigner en paroles et en actes

Oser témoigner de l’amour de Jésus tout en revêtant l’uniforme d’infirmier et de pompier, telle est la vision d’APPS: quand les mains se mettent au service du cœur. Notre mission divine est encore actuelle

Notre mission divine est encore actuelle

Sur le champ missionnaire, la proclamation de l’Evangile a tendance à s’effacer derrière l’urgence humanitaire; une question d’ordre originel? Parti pris. Notre mission divine est encore actuelle

Quelle formation pour quel genre de mission?

Chaque mission a sa propre vocation et ses besoins spécifiques. Avant de partir sur le terrain, une formation adéquate est requise. Mais comment bien s’équiper avant le départ? Les profils types évoluent constamment. Tour d’horizon.…

Publicité