Skip to content

Contribuons à l’aide au développement

© Alliance Presse
Après les Objectifs du millénaire pour le développement, une nouvelle feuille de route a été arrêtée par l’ONU. Les chrétiens seront-ils partie prenante? Parti pris.
Nicolas Fouquet

Quinze ans après leur lancement par les Nations unies, les Objectifs du millénaire pour le développement (OMD) arrivent à échéance cette année. Marqués par un bilan mitigé, ils ont malgré tout représenté la plus grande campagne internationale de lutte contre la pauvreté.
La communauté internationale se trouve alors à une étape charnière pour l’aide au développement: quelle suite donner à ces OMD? L’ONU, qui y réfléchit depuis quelque temps déjà, a dressé les contours d’une nouvelle feuille de route. Elle devrait prendre la forme d’Objectifs de développement durable (ODD), plus ambitieux, et qui permettraient de concrétiser le difficile rapprochement entre les agendas «développement» et «environnement» de la communauté internationale.
L’assemblée générale des Nations unies se réunit les 26 et 27 septembre pour adopter le nouveau texte qui régira la conduite des quinze années qui viennent en matière de solidarité internationale. Si pour les chrétiens il est plus que jamais temps de prier pour ceux qui vivent dans la pauvreté, force est de constater que trois défis vont aussi se présenter à eux.

Pour poursuivre la lecture, choisissez une des options suivantes:

Créer un compte gratuitement

Et profitez de 14 jours de consultation gratuite de nos contenus

Des enfants soutenus par le SEL au Togo

Le SEL, jeune quadra dynamique

Le Service d’Entraide et de Liaison souffle ses quarante bougies. Loin d’être à bout de souffle, les responsables rêvent grand pour cette ONG chrétienne active parmi les plus démunis. Le point.

Publicité