Skip to content

Propriétaire ou locataire de mon corps?

© Alliance Presse
A qui appartient mon corps? En suis-je le propriétaire ou le locataire? Puis-je en faire ce que je veux, notamment par le don d’organes? Autant de questions qui, loin d’être théoriques, ont des implications pratiques.
Sandrine Roulet

«Mon corps est à moi, j’en fais ce que je veux!», peut-on entendre lors de débats sur l’avortement et peut-être prochainement sur la gestation pour autrui. Déterminer si l’être humain est propriétaire ou locataire de son corps est une question philosophique sur laquelle se penchaient déjà les philosophes de l’Antiquité. Mais quelle est la posture de la foi chrétienne?

Pour poursuivre la lecture, choisissez une des options suivantes:

Créer un compte gratuitement

Et profitez de 14 jours de consultation gratuite de nos contenus

Publicité