Skip to content

Leur détresse nous engage

© Alliance Presse
Quelles sont les mesures appropriées pour répondre à la tragédie qui frappe les migrants en Méditerranée? Au-delà des réflexions politiques, les chrétiens ne sont-ils pas aussi appelés à agir, à leur niveau?
Jérémie Cavin

«Cette arrivée massive de migrants nous oblige à repenser toute notre manière de vivre et notre politique. Nous ne devons pas imaginer que la situation changera si nous nous contentons d’attendre que cela cesse un jour». Et quand il dit «nous», André Pownall, professeur retraité de théologie pratique, ne pense pas qu’aux politiciens. Les chrétiens ne doivent pas non plus rester indifférents. Des centaines de personnes entassées dans des canots de fortune, 1200 morts rien qu’en avril, des chrétiens jetés à la mer, des passeurs qui s’en mettent plein les poches, l’arrivée de 36 000 migrants sur les rivages européens entre le 1er janvier et le 20 avril: l’ampleur du défi n’échappe à personne.

Thèmes liés:

Pour poursuivre la lecture, choisissez une des options suivantes:

Créer un compte gratuitement

Et profitez de 14 jours de consultation gratuite de nos contenus

La table ronde «Aimer son prochain, comme Christ l’aime» animée par Pierre Jova(en bas à droite) avec (de haut en bas) Monseigneur Benoit de Sinety, Luc Maroni et Joël Prohin

100% en ligne, le CEIA a cartonné

Les 23 et 24 novembre derniers ont réuni de nombreux participants autour de sujets variés et actuels: un succès qui pousse le comité d’organisation du CEIA à envisager une formule hybride à l’avenir.

Publicité