Skip to content

Ce jour-là, le 27 mai 2001, un voyage romantique tourne mal…

Chaque mois, Michel Béghin vous fait revivre un événement significatif de l'histoire du christianisme.
La rédaction

Ce jour-là, les missionnaires américains Martin et Gracia Burnham doivent célébrer leur 18e anniversaire de mariage dans une station balnéaire d’une île des Philippines. Mais ils sont brusquement réveillés et pris en otage par des fanatiques musulmans du groupe Abou Sayyaf. Le nombre des captifs enlevés avec eux variera, mais ce couple est trop précieux pour que les terroristes s’en séparent: ils espèrent une forte rançon en échange de leur libération.
Le couple, qui a trois enfants, vit alors 376 jours d’angoisse dans la jungle, entre menaces, privations et espoirs déçus. Souvent, otages et ravisseurs sont forcés de fuir pour échapper à l’armée régulière qui les recherche. Le contexte international suite aux événements du
11 septembre aggrave leur situation. Cependant, les compétences techniques et la maturité spirituelle de Martin forcent le respect des ravisseurs. Parallèlement, le courage qu’il manifeste, transcendant ses propres souffrances, soutient
Gracia.
Mais le 7 juin 2002, l’armée philippine attaque le groupe qui s’éparpille. Martin est touché mortellement, tandis que sa femme, blessée à la jambe, peut être libérée… Cas unique d’un couple pris en otage et séparé par la mort.
Comme tant d’autres chrétiennes persécutées dans le monde, Gracia apprend le pardon. Elle loue Dieu pour ces années passées avec un homme «merveilleux», mais refuse de considérer Martin comme un martyr: «Nous étions simplement au mauvais endroit au mauvais moment.»

Christianisme Aujourd'hui

Article tiré du numéro Christianisme Aujourd’hui – mai 2015

Thèmes liés:

Pour poursuivre la lecture, choisissez une des options suivantes:

Créer un compte gratuitement

Et profitez de 14 jours de consultation gratuite de nos contenus

Publicité