Skip to content

Résurrection contemporaine

© Alliance Presse
Le peintre François-Xavier de Boissoudy propose une exposition centrée sur la résurrection. Profond, étonnant et parlant.
La rédaction

La Résurrection! C’est ce sujet puissant et délicat à la fois que François-Xavier de Boissoudy a choisi de traiter dans sa dernière exposition. Et il le fait magnifiquement bien. Chaque tableau est un témoignage de la divinité du Christ comme de notre humanité reconnaissante. C’est particulièrement touchant pour quiconque a expérimenté cette grâce, mais aussi pour tous les visiteurs.
François-Xavier de Boissoudy produit des œuvres autour de la Bible dans un univers contemporain; il a choisi le lavis d’encre pour exprimer l’ombre et la lumière représentant Jésus entrant dans la vie des hommes. Il ne cherche pas à faire de l’art contemporain mais à rendre contemporain l’art sacré, le reliant non plus au passé mais au quotidien de tout un chacun. La technique employée est en elle-même une interprétation du salut, puisque le noir est obtenu par un mélange d’encres bleu, rouge et sépia qui, selon la quantité d’eau ou le nombre de «passages» de l’élément, se transforme, s’éclaire, se magnifie. Il affine au pinceau ou avec ses doigts les visages, les détails, et offre une œuvre qui peut sembler brute mais qui permet de laisser voir toutes les finesses du message.

Faire venir le divin
De son propre aveu, François-Xavier de Boissoudy n’a réussi à transcender le thème que lorsqu’il a été prêt à demander de l’aide à Dieu pour l’inspirer. Il s’est souvenu en même temps que si Dieu se sert de nous pour diffuser son message, c’est également malgré nos imperfections. Il a pu donner de sa propre chair aux peintures, de sa propre vie aux personnages et accepter la puissance du divin travaillant de concert avec l’humilité de nos vies.
Il a surtout souhaité que cette résurrection soit celle vue par les témoins (ce que nous sommes finalement), imprimant sur son mystère la simplicité de notre amour. C’est aussi une relation personnelle avec chacun d’eux, comme Jésus appelant Marie de Magdala par son prénom, ou faisant le chemin à pied jusqu’à Emmaüs avec deux disciples ne le reconnaissant pas… A découvrir jusqu’au 30 mai à la Galerie Guillaume à Paris 8e.

Publicité

Christianisme Aujourd'hui

Article tiré du numéro Christianisme Aujourd’hui – mai 2015

Thèmes liés:

Pour poursuivre la lecture, choisissez une des options suivantes:

Créer un compte gratuitement

Et profitez de 14 jours de consultation gratuite de nos contenus

Livre ancien ouvert

Paroles de sagesse

«Alors ta lumière poindra comme l’aurore, et ta guérison germera promptement; ta justice marchera devant toi, et la gloire de l’Eternel t’accompagnera.» Esaïe 58, 8

Publicité