Skip to content

Une nouvelle formation interculturelle à Emmaüs

Emmaüs planche sur la mise sur pied d'une formation interculturelle pour la rentrée 2016 ou 2017. Découvrez sur ce site les autres articles de notre Supplément formation.
René Progin

Une formation théologique interculturelle est en cours d’élaboration au sein de l’Institut biblique et missionnaire Emmaüs (IBME). Le pasteur Nirine Jonah, d’origine malgache et enseignant à l’IBME, s’engage dans sa mise en place. «Emmaüs s’est rendu compte d’un besoin par rapport aux Eglises “internationales”, issues de la migration, dont le nombre augmente fortement». Une telle formation serait un complément nécessaire aux filières déjà proposées. «Il y a des questions diverses qui se posent: théologiques, ecclésiastiques, interculturelles. Certaines réponses, évidentes ici, sont des questions pour d’autres cultures et inversement. Ici, l’existence de Dieu est par exemple débattue alors qu’ailleurs le visible et l’invisible sont indissociables». Autres questions: les notions de honte et d’honneur ou l’individualisme occidental face au fort communautarisme d’autres cultures. La formation se voudra à la fois biblique, sociale, éthique et philosophique, pour être pertinente par rapport à la culture d’origine et la culture d’accueil.
Nirine Jonah, Matthias Radloff et le directeur d’Emmaüs Jean Decorvet doivent encore évaluer la faisabilité d’un lancement en 2015 ou 2016. Le comité de travail planche sur la forme concrète de la formation. «Il y a des défis financiers et de disponibilité». Des recoupements avec les filières existantes sont discutés, «pour éviter d’entretenir la ghettoïsation, mais en faire un outil d’intégration».

René Progin

Publicité

Christianisme Aujourd'hui

Article tiré du numéro Christianisme Aujourd’hui – mai 2015

Dossier: Formation biblique

Pour poursuivre la lecture, choisissez une des options suivantes:

Créer un compte gratuitement

Et profitez de 14 jours de consultation gratuite de nos contenus

Publicité