Skip to content

200 jeunes complètement MAD

© Alliance Presse
Le rassemblement Mad in France a rassemblé des jeunes chrétiens et non-croyants à Valence. Pour faire le point sur leurs préoccupations existentielles et leur proposer des rencontres uniques.
La rédaction

La quatrième édition de Mad in France a réuni 1200 jeunes à Valence, du 30 décembre au 1er janvier. Le thème tournait autour du voyage et il correspondait bien à cette nouvelle génération, qui ne sait pas toujours comment se lancer dans la vie active. L’atelier qui a connu le plus de succès, loin devant les douze proposés, est d’ailleurs celui qui touchait le choix de vie professionnel en adéquation avec ce que l’on est, ce que l’on veut devenir. Frédéric Defoy, coach professionnel et animateur, explique : «Ce qui est fascinant, c’est de voir ces jeunes qui veulent être cohérents avec leur foi et souhaitent un engagement professionnel sans trahison. Ils savent que l’avenir est, professionnellement, souvent bouché. Mais au lieu d’en être désespérés, ils se disent que c’est une chance, puisque tout est à inventer !»
Une surprise qu’il faudra décrypter : pourquoi les ateliers dont les thèmes étaient bibliques ont-ils été les moins suivis ? Etonnamment, Qui est Jésus ?» La Bible c’est quoi ?»et La question qui tue», lieu où toutes les questions théologiques étaient permises, n’ont eu que des succès modérés. «Peut-être que les jeunes ont eu peur d’une nouvelle école du dimanche !», suppose l’un des animateurs.

Thèmes liés:

Pour poursuivre la lecture, choisissez une des options suivantes:

Créer un compte gratuitement

Et profitez de 14 jours de consultation gratuite de nos contenus

La candidature d'Isabelle Graesslé à la tête de l'EERS, les bonnes nouvelles de Timothy Keller, le décès de l'ancien tortionnaire khmer rouge Douch, la foi d'Olivier Giroud...

Ils font l’actualité

La candidature d'Isabelle Graesslé à la tête de l'EERS, les bonnes nouvelles de Timothy Keller, le décès de l'ancien tortionnaire khmer rouge Douch, la foi d'Olivier Giroud...

Ils font l’actualité

Jonathan Isaac: la réponse est Jésus Contrairement à ses coéquipiers et adversaires, le basketteur Jonathan Isaac, ailier de l’Orlando Magic ne s’est pas agenouillé pendant l’hymne américain le 31 juillet, avant le match contre Brooklyn.…

Publicité