Skip to content

«La philosophie n’est pas un obstacle à la foi»

© Alliance Presse
La philosophie et la raison s’opposent-elles à la foi? Il faut les voir comme complémentaires, répond Charles-Eric de Saint Germain, agrégé et docteur en philosophie, auteur notamment de «Cours particuliers de Philosophie» (éd. Ellipses).
Jérémie Cavin

Vous avez été touché par le message évangélique alors que vous meniez une importante réflexion philosophique et rationnelle. Comment l’expliquez-vous?
Mon parcours spirituel et mon cheminement intellectuel sont étroitement liés. J’ai toujours été animé par cette question: «Qu’est-ce que la vérité?». Ma première «conversion» est venue au terme d’une recherche philosophique: la foi chrétienne s’est imposée à moi comme une évidence. Hegel, le penseur qui a le plus contribué à me conduire au Christ (je me suis distancé de lui après ma conversion), m’a convaincu de la grandeur intellectuelle du christianisme. En même temps, la philosophie était incapable de donner des réponses à ce que je cherchais vraiment. Je croyais en Dieu, mais pas en sa capacité d’intervenir dans ma vie. Puis j’ai rencontré Jésus de façon plus personnelle, à l’occasion de la projection d’un film sur sa vie. Le pasteur évangélique Jean-Paul Rempp m’a ensuite invité à suivre des études bibliques. J’y ai découvert la théologie protestante évangélique, moi qui étais
catholique de tradition.

Thèmes liés:

Pour poursuivre la lecture, choisissez une des options suivantes:

Créer un compte gratuitement

Et profitez de 14 jours de consultation gratuite de nos contenus

Cadre dans le secteur de la technologie, Tim Kyle est président de BLF Éditions et vice-président de Jeunesse pour Christ France.

Sa vocation: être un soutien

Cadre dans le secteur de la technologie, Tim Kyle est président de BLF Éditions et vice-président de Jeunesse pour Christ France. Bilingue et fort de plusieurs expériences à l’étranger, il encourage à se nourrir de…

Portrait Mirjam Martinez

Au fond du gouffre, elle a reçu une vision

Marquée par le décès de son jeune frère, puis de sa fille, des abus répétés, un divorce et des années d’insomnie, Mirjam Martinez a parfois songé au suicide. Pourtant, Dieu l’a relevée de façon miraculeuse.…

Sa profession s’est changée en appel

Corinne Bühler s’implique depuis vingt ans dans l’association «Chrétiens au Service de la Santé» (CASS). Elle est notamment responsable du groupe d’enfants Anti-Virus, dont l’objectif est d’apporter de l’espoir dans le monde de la santé…

Publicité