Skip to content

Mourir sur Mars pour comprendre la vie

© Alliance Presse
Un aller-simple pour Mars, ça vous tente? 200 000 personnes se sont portées candidates à cette aventure invraisemblable. Leurs raisons: trouver un sens à la vie ou des réponses à l’origine du monde et de l’humanité. Analyse.
René Progin

La conquête de l’espace est plus que jamais sur le devant de la scène. Le 12 novembre, la mission Rosetta a largué avec succès le robot Philae sur une comète. Mais le plus ambitieux des projets actuels est la conquête de la planète Mars. Depuis 2013, plus de 200 000 candidats ont postulé pour intégrer l’équipe d’explorateurs que la mission Mars One espère envoyer sur la Planète rouge en 2024. La sélection devrait se réduire à 24 candidats courant 2015; ils suivront un entraînement intensif de huit ans.

Thèmes liés:

Pour poursuivre la lecture, choisissez une des options suivantes:

Créer un compte gratuitement

Et profitez de 14 jours de consultation gratuite de nos contenus

La table ronde «Aimer son prochain, comme Christ l’aime» animée par Pierre Jova(en bas à droite) avec (de haut en bas) Monseigneur Benoit de Sinety, Luc Maroni et Joël Prohin

100% en ligne, le CEIA a cartonné

Les 23 et 24 novembre derniers ont réuni de nombreux participants autour de sujets variés et actuels: un succès qui pousse le comité d’organisation du CEIA à envisager une formule hybride à l’avenir.

Publicité