Skip to content

Les obstacles à la mission

Découvrez l'éditorial de l'édition de septembre rédigé par Christian Willi.
Christian Willi

Deux raisons principales retiennent les chrétiens de partager leur foi. La première est de nature philosophique. Trop de chrétiens ont accepté l’idée très actuelle et répandue que le christianisme serait une affaire de foi et non de vérité objective. Considérant l’Evangile comme une préférence individuelle plutôt que comme une vérité publique, ils renoncent à l’annoncer, analyse l’évangéliste Michael Ramsden dans Finishing the Mission.
Le second obstacle réside dans le fait que le message du Christ n’est pas jugé crédible et compatible avec une compréhension scientifique du monde. Plusieurs figures scientifiques, comme Stephen Hawking, ont rejeté le concept de Dieu, «devenu obsolète lorsqu’il s’agit d’expliquer l’univers, grâce aux avancées scientifiques».
Pour répondre à ces deux arguments, il convient d’approfondir la réflexion sur les obstacles au témoignage, comme nous le proposons sur la question de la vérité dans cette édition.
Car ne sommes-nous pas tous conviés à partager l’espérance de l’Evangile qui nous a été révélée ? Au 19e siècle, Charles Spurgeon disait de façon très manichéenne : «Chaque chrétien est un missionnaire ou un imposteur». Aujourd’hui, le Mouvement de Lausanne a fait sien le slogan «L’Eglise entière annonçant l’Evangile entier au monde entier.»
Tous les chrétiens ne sont cependant pas appelés à tout quitter pour s’immerger le restant de leurs jours dans une ethnie «non atteinte par l’Evangile». Mais pour Ed Stetzer, ce qui compte, c’est d’accueillir l’appel du Christ : «Comme le Père m’a envoyé, je vous envoie.»
Un de mes amis missionnaires, dont le cœur vibre pour l’Afrique, me disait récemment : «Imagine que les centaines de millions de chrétiens confessants réduisent leur temps de travail de 10% pour investir ces quelques heures de façon déterminée dans la mission et l’évangélisation : quel potentiel de ressources !». Intéressant, même si nous pouvons déjà commencer par saisir les occasions quotidiennes de rendre témoignage à notre Créateur et à notre Sauveur.

Christian Willi, Rédacteur en chef

Publicité

Christianisme Aujourd'hui

Article tiré du numéro Christianisme Aujourd’hui – septembre 2014

Thèmes liés:

Pour poursuivre la lecture, choisissez une des options suivantes:

Créer un compte gratuitement

Et profitez de 14 jours de consultation gratuite de nos contenus

Une femme tend la main à un sans abri dans la rue

«J’ai été haï avant vous»

Edito. Les évangéliques ont été accusés de «séparatisme», au même titre que les islamistes par plusieurs responsables politiques français ces dernières semaines. Séparatistes? Un terme un peu fourre-tout parfois synonyme d’indépendantisme.

Publicité