Skip to content

Libérateur des détenus africains

© Alliance Presse
Ex-taulard, le Français Samuel Furcy se rend maintenant dans les prisons africaines pour annoncer l’Evangile. Des vies changent. Portrait.
Sandrine Roulet

Après dix ans d’incarcération pour braquages et vols à main armée, Samuel Furcy n’avait pas franchement envie de franchir à nouveau les grilles d’une prison. Et pourtant, en 2006, alors qu’il a retrouvé la liberté, il se rend en Côte d’Ivoire et retourne en prison. Mais pour une autre raison. Présent en Afrique pour une formation avec Moussa Koné, ancien imam converti à Jésus, il a l’occasion de témoigner de sa rencontre avec le Christ aux détenus de la Maison d’arrêt d’Abidjan. «C’est là que j’ai pris conscience de mon appel et compris que la puissance du Saint-Esprit m’accompagnait», relate-t-il. Car ce jour-là, environ deux cents prisonniers répondent à l’amour de Dieu.

Thèmes liés:

Pour poursuivre la lecture, choisissez une des options suivantes:

Créer un compte gratuitement

Et profitez de 14 jours de consultation gratuite de nos contenus

Publicité